Guide Méthanisation des eaux usées industrielles

Les eaux usées industrielles, en particulier celles de l’industrie alimentaire et en partie celles de l’industrie chimique, sont riches en substances organiques facilement biodégradables. La méthanisation (ou digestion anaérobie) offre une excellente opportunité de décomposer cette charge organique et de produire un gaz renouvelable de grande valeur.

Ce biogaz peut être utilisé directement pour générer de l’énergie pour les processus industriels, que ce soit sous forme de vapeur, de chaleur et d’électricité, ou de carburant. Une étude commandée par SuisseEnergie en 2016 a montré qu’il existe un potentiel de 660 GWh de biogaz provenant des eaux usées industrielles en Suisse. Sur cette quantité, uniquement 74 GWh sont actuellement exploités dans 23 installations, soit environ seulement 11% du potentiel. Dans l’UE, le traitement anaérobie des eaux usées dans les usines de transformation alimentaire est largement utilisé, notamment en France et en Allemagne.

La présente brochure vise à motiver en particulier les dirigeants et les responsables de l’environnement d’entreprises industrielles à étudier avec attention le prétraitement par méthanisation des eaux usées chargées en matière organique. Au moyen d’exemples d’entreprises industrielles très variées, il est montré que le traitement des eaux usées par différentes technologies anaérobies conduit à un succès durable (sur le plan économique, écologique et social). Les industries alimentaire, chimique et papetière sont des branches importantes en Suisse, et peuvent, de par leur taille, envoyer un signal fort pour la substitution d’énergie fossile dans les processus industriels par l’utilisation d’une énergie neutre en CO2. De plus, cela leur permet d’économiser de l’argent.

La brochure est téléchargeable ici.